Vous êtes dans :

Serre d'expérimentations

Elle permet d’étudier les effets de l’exposition d’organismes aquatiques à différents types d’hydrocarbures ou substances chimiques en maîtrisant les paramètres environnementaux.

Un espace de 160 m² permettant une exposition contrôlée

Cette serre de 160 m2 dont la température peut être régulée, abrite deux dispositifs expérimentaux indépendants alimentés en continu en eau de mer ou en eau douce et équipés d’un système de traitement des effluents aqueux. Le premier est dédié à l’acclimatation des organismes aquatiques ; le second permet une exposition des animaux aux produits étudiés.

Différentes espèces (poissons, crustacés…) peuvent ainsi être exposées à différents types de molécules selon des protocoles spécifiques, bien souvent définis en collaboration avec des partenaires universitaires.

 

Pour caractériser l'impact éventuel d'un produit sur des organismes aquatiques

L’objectif : caractériser la réactivité du produit vis-à-vis du milieu aqueux et son impact éventuel sur les organismes.

Des études de physiologie ont été réalisées en collaboration avec l’Université de Bretagne Occidentale. Elles avaient pour but de déterminer l’impact de la fraction dissoute d’un fioul lourd de type Erika sur des turbots.

Lors de l’accident du Ievoli Sun en 2000, cette installation a permis de caractériser dans l’urgence les cinétiques de bioaccumulation et de décontamination du styrène par différentes espèces marines (crabe, huître et moule).