Sites extérieurs

Le Cedre a mis au point un concept expérimental afin d’évaluer les conséquences de l’arrivée d’une pollution par hydrocarbures sur des ouvrages portuaires ou un littoral rocheux. Il permet également des essais in situ d’agents de nettoyage et de produits anti-adhérents.

Ne rien faire ?

Les opérations de nettoyage mises en place sur un littoral après un accident pétrolier peuvent parfois être plus dommageables pour l’environnement que le polluant lui-même. La question de « ne rien faire » et de laisser l’environnement s’autonettoyer peut être posée.

 

Un protocole expérimental pour répondre à cette question

C’est dans le but de répondre à cette problématique qu’un protocole original a été développé. Des plaques représentatives du substrat concerné (granite, béton, calcaire, bois…) sont polluées artificiellement, puis  installées sur le site à étudier. Elles sont prélevées régulièrement puis envoyées au laboratoire.

Les analyses chimiques et biologiques réalisées sur les prélèvements permettent d’évaluer la persistance du produit, sa cinétique de dégradation dans le temps ainsi que l’impact de sa présence sur les espèces colonisant naturellement le milieu.