Vous êtes dans :

MEDESS-4MS, 2012-2015

Développement d’un outil de prévention et d’intervention à l’échelle locale en cas de déversement accidentel d’hydrocarbures

Dates

Budget global                  

Financement

Coordinateur

Partenaires

2012-2015

6 034 K€

4 716 K€ (FEDER)

1 318 K€ (Cofinancement national)

Fonds Européen de Développement Régional (FEDER)

Cofinancement national

 

Department of Merchant Shipping, Limassol (Chypre)

Cedre (France),

Consiglio Nazionale delle Ricerche (Italie),

Decentralized Administration of Crete (Crète),

Department of Merchant Shipping (Chypre)

HCMR - Hellenic Centre for Marine Research (Grèce),

Ifremer (France),

Innovamar (Espagne),

IASA - Institute of Accelerating Systems and Applications (Grèce),

ICM - Instituto de Ciencias del Mar – Consejo Superior de Investiga ciones Scientificas (Espagne),

Instituto Nazionale di Geofisica e Vulcanologia (Italie),

IOI-Malta Operational Centre -  University of Malta (Malte),

Italian Coast Guard (Italie),

LUISS - Libera Universita Internazionale degli Studi Sociali (Italie),

Maritime Safety Department of Montenegro (Montenegro),

Météo France (France),

Oceanography Center - University of Cyprus (Chypre),

Port Authority of Algeciras Bay (Espagne),

Port Organisation of Heraklion (Grèce),

Puertos del Estado (Espagne),

REMPEC - Regional Marine Pollution Emergency Response Centre for the Mediterranean Sea (Malte),

Imedea - Mediterranean Institute for Advanced Studies (Espagne)

 

MEDESS-4MS, qui s’est achevé fin-janvier 2015 après 3 ans de développement, est un projet cofinancé par le FEDER dans le cadre du programme européen MED de coopération transnationale. Il avait pour objectif d'améliorer la prévention des risques maritimes liés aux déversements d’hydrocarbures en Méditerranée, via l’élaboration d’outils de prévision et d’aide à la décision.

Ce projet visait à intégrer plusieurs modèles de dérive de nappes d’hydrocarbures déjà existants (MOTHY, Medslik, Poseidon) au sein d’une plateforme opérationnelle alimentée par les principales sources existantes de données environnementales diverses : prévisions météo-océaniques (services GMES / MCS, organismes nationaux...), observations des navires et des pollutions en mer (AIS, VTMIS, EMSA-CSN...), atlas de sensibilité, données sur les équipements de lutte, historique des accidents passés, etc.

En résumé, MEDESS-4MS propose un outil d’aide à la décision via une interface utilisateur hébergée sur un portail Web, offrant un accès interactif à 3 types de scénarios : en temps réel (simulations automatiques déclenchées par les déversements détectés sur des images satellite); en mode différé (simulations hors ligne de déversements passés, y compris des dérives à rebours) ; en mode de gestion de situations d’urgence (simulations en temps réel réalisées par les utilisateurs).

Conçu pour répondre aux besoins des agences européennes ou non-européennes (telles que l’AESM ou le REMPEC), l’outil ambitionne également une valorisation en termes d’élaboration de plans d’urgence ou de mise en œuvre de la Directive 2005/35/CE (portant sur l’identification des pollutions par les navires).

Depuis sa conclusion, le REMPEC a communiqué sur ce projet lors de l’exercice antipollution et de la conférence régionale connexe tenus en mai 2015 à Zarziz (Tunisie) à l’initiative du MOIG (Mediterranean Oil Industry Group ) et de sociétés pétrolières, nationales et privées (ETAP, Ecumed, ...).

 

 

Site du projet (en anglais) : www.medess4ms.eu/

 

 

Plus d'information

 

Cedre. 2014. MEDESS-4MS
Bulletin d'information du Cedre, n° 31, p. 18