Vous êtes dans :

Cartographie opérationnelle

Sur la base des expériences du Prestige et de l'Erika, le Cedre a mis au point un outil convivial et sécurisé s'appuyant sur des technologies de cartographie interactive : ARGEPOL.

Collecter les données

En cas de crise, il est indispensable de collecter et d’organiser l’ensemble des données relatives à la pollution elle-même ainsi qu’à toutes les opérations auxquelles elle a donné lieu. Les données doivent ensuite être exploitées, synthétisées, mise en forme puis diffusées rapidement au moyen d’internet afin de fournir une aide à la décision et de permettre un suivi ultérieur.  

L’outil développé par le Cedre concerne à la fois le suivi de la pollution en mer (observations aériennes, résultats des modèles de dérive ou suivi des bouées dérivantes) et la lutte à terre (arrivées de polluant à la côte, déchets récoltés, moyens humains et matériels mis en œuvre, évolution du nettoyage). Une version mobile permet de saisir les arrivages de polluant à terre à l’aide de smartphones ou tablettes depuis sur le terrain.

ARGEPOL permet de visualiser les différents éléments environnementaux, comme par exemple des informations sur la sensibilité des espaces côtiers afin d’orienter les choix d’une stratégie de lutte visant à préserver les zones les plus sensibles.

 

Les représenter sous forme de cartes

Les données récoltées peuvent faire l'objet d'une exploitation cartographique régulière, voire quotidienne.

Les résultats obtenus permettent aux autorités et aux opérationnels d'être informés rapidement de l'évolution de la situation et d'orienter les stratégies de lutte à adopter afin d'éviter des réponses inadaptées et de mieux négocier la demande de renfort en personnel et matériel.