2014

Des évolutions majeures

Le Cedre a 35 ans et connait une période d’évolutions majeures. Son budget global a atteint 5 049 939 €, en progression de 0,9 % par rapport à celui de 2013. L’organisation interne a été profondément modifiée pour passer de six à quatre services de production, notamment pour accroître la capacité à prendre et traiter des commandes venant du secteur privé. Les efforts consentis ont payé et ces commandes privées se sont accrues de plus de 15 % entre 2013 et 2014. La part d’activité réalisée à l’étranger est importante et tend à se développer. L’ensemble des équipes est conscient de l’enjeu et se mobilise pour relever le défi.

Sur le front des interventions, le Cedre a été maintes fois appelé et engagé sur le terrain. Deux temps forts cependant sont à relever. Le premier concerne des arrivages de boulettes d’hydrocarbures en sud Bretagne et sur le littoral Atlantique en début d’année. Le second est relatif à une pollution par des hydrocarbures lourds dans une zone de mangrove du Bangladesh en décembre. Cette intervention a été réalisée dans le cadre d’une demande de la ministre française en charge de l’écologie d’une part, et d’une mission de l’équipe des Nations-Unies pour l'évaluation et la coordination en cas de catastrophe d’autre part.