Bassin extérieur

Il permet des déversements réels d’hydrocarbures et des déploiements de matériels en vue d’effectuer des tests ou de réaliser des formations pratiques.

Un bassin vaste et profond

Ce bassin d’eau de mer s'étend sur une surface de 1 900 m2. Sa profondeur varie entre 2 et 3 mètres.

 

Pour organiser des formations

Lors des formations pratiques, les stagiaires y effectuent des exercices de confinement et de récupération en mettant en œuvre des barrages flottants, des récupérateurs, des lances à eau et des produits absorbants.

 

Pour mener des tests de matériels

Des tests sur plan d’eau y sont régulièrement menés afin d’évaluer la performance de matériels et techniques de lutte en cas de déversement d’hydrocarbures. En 2000, les moyens lourds de lutte en mer (pompes, récupérateurs, injection annulaire d'eau...) prévus en cas de fuite lors des opérations de pompage de l'épave de l’Erika y ont été testés sur du fioul lourd émulsionné.

 

Pour réaliser des expérimentations

La même année, le suivi quotidien du styrène monomère immergé au fond du bassin dans des citernes en inox a permis de valider le choix du système de pompage de la cargaison du Ievoli Sun.