Vous êtes dans :

Amalie Essberger

Nom
Amalie Essberger
Date de l'accident
13/01/1973
Lieu
Suède
Zone du naufrage
Port de Göteborg
Zone du déversement
Zone portuaire
Cause de l'accident
Avarie
Nature polluant
Phénol
Quantité déversée
400 tonnes
Type de navire / structure
Navire-citerne
Pavillon
Allemand

Le 13 janvier 1973, le navire-citerne allemand Amalie Essberger décharge du phénol fondu dans une citerne du port de Göteborg (Suède). Très certainement en raison d’une surpression, la citerne se rompt et 400 tonnes de phénol se déversent sur le quai et dans la mer.

Un nuage gazeux est rapidement visible au-dessus du quai. Le personnel de la compagnie, équipé de combinaisons chimiques commence à récupérer le phénol présent sur le quai. En raison d’une température extérieure proche de 0°C, le polluant se solidifie rapidement, ce qui stoppe son évaporation et facilite sa collecte.

Une zone de sécurité de 50 m est délimitée tandis que les navires arrivant au port sont déroutés. Tout le phénol présent à terre est récupéré. En revanche, des analyses et des recherches menées dans l’eau révèlent la présence d’importants amas de polluant solidifié sur le fond. Ces derniers sont remontés à la surface à l’aide d’une drague.

Les mesures réalisées après l’accident n’ont montré aucun signe de dommage biologique pour la faune marine.

 

Source :

- HELCOM, 2002, HELCOM response Manual - Volume 2

Dernière modification: 13/08/2009

Liens externes

Phénol, Fiches Internationales de Sécurité Chimique