Vous êtes dans :

Pollution au Sri Lanka

Missionné par les Nations Unies, le Cedre dépêche deux experts sur place

Suite à l’incendie suivi du naufrage du porte‐conteneurs MV X‐Press Pearl, une large pollution menace le littoral du Sri Lanka dont les autorités ont sollicité une assistance internationale.
Sollicité par le Secrétariat Général de la Mer, deux scientifiques experts du Cedre quittent Brest ce mardi pour une mission de plusieurs semaines sur place.

 

Rappel des faits :
Le MV X-Press Pearl, mis en service en février 2021, est un cargo porte-conteneurs appartenant à la compagnie singapourienne X-Press Feeders. Il transportait notamment de l'acide nitrique, plusieurs conteneurs de billes de plastique et des produits chimiques. Il y aurait à bord environ 350 tonnes de carburant. Le 20 mai, alors qu'il est à l'approche du port de Colombo (Sri Lanka), un incendie se déclare à bord. Le 25, l'équipage est évacué. De nombreux conteneurs tombent à l’eau et des billes de plastique et de nombreux autres débris commencent alors à se déposer sur les plages du sud-ouest du Sri Lanka. Malgré une tentative de remorquage, le navire fait naufragee le 2 juin. Le 6, les autorités sri-lankaises ont fait appel à l'assistance européenne, en sollicitant l'acheminement de matériel et d'expertise (sur place et à distance) par les Nations Unies.

Notre communiqué de presse

  application/pdf 14.06.2021 - Pollution au Sri Lanka : Missionné par les Nations Unies, le Cedre dépêche deux experts sur place 

Dernière modification le 14/06/2021
Ce site utilise des services tiers qui utilisent des cookies ou des technologies similaires, pour collecter des informations à des fins statistiques ou pour proposer du contenu en rapport avec vos centres d'intérêts.