1994

Des interventions variées

Les interventions faisant suite au naufrage de l’Aegean Sea et aux accidents de décembre 1993 s’étendent sur presque toute l’année, avec des prévisions de dérives, des modélisations de nuage toxique et des évaluations d’impact. S’y ajoutent des mobilisations, le 14 mai sur la perte de 8 conteneurs de produits chimiques par le Ming Fortune en Manche et le 2 juin sur l’incendie du cargo Karaganda, chargé de manioc et de kapok, dans le port de Lorient. Cela n’empêche ni la production d’un guide très attendu sur la gestion et le traitement des déchets de pollutions accidentelles, ni une importante expérimentation en milieu naturel sur la biorestauration en zone intertidale.