1982

Première synthèse

Le Cedre est sollicité sur une quarantaine d’incidents, qui restent tous mineurs. Derrière ce calme relatif sur le front des pollutions, l’année voit plusieurs événements importants. Le conseil d’administration se dote d’un nouveau président, élu du littoral breton, et nomme un nouveau directeur. Le ministre de la Mer vient visiter les locaux et rencontrer l’équipe. Le Cedre produit une première synthèse des travaux de recherche et d’expérimentations engagés depuis sa création, passant au crible tous les produits utilisables dans la lutte contre une marée noire (dispersants, agents coulants, absorbants, gélifiants, désémulsifiants) . Il propose la mise en place d’une procédure d’homologation.