Vous êtes dans :

IMAROS, 2020-2021

Améliorer les capacités d'intervention et connaître les impacts environnementaux des déversements d'hydrocarbures, de nouvelle génération, à faible teneur en soufre

 

Dates

Budget

Financement

Coordinateur             

Partenaires

2020-2021 

 206 000 €

dont  175 000 € (Union européenne/DG-ECHO)

Union européenne (DG-ECHO)

 

    

Norwegian Coastal Administration (Norway)

Institut Royal des Sciences naturelles de Belgique (Belgique)

Royal Danish Navy Command (Marine royale danoise - Danemark)

Swedish Coast Guard (Garde-côtes suédois - Suède)

Transport Malta (Transport de Malte)

 

Le projet IMAROS (Improving response capacities and understanding the environmental impacts of new generation low sulphur MARine fuel Oil Spills) est un projet européen sur deux ans qui implique 6 partenaires.

Ce projet vise à mutualiser les connaissances et les expériences de différents pays membres du Mécanisme de Protection Civile de l’Union Européenne (UE/DG-ECHO). Le projet identifiera les hydrocarbures les plus pertinents à étudier parmi ceux utilisés par les navires en Europe. Ils seront analysés et étudiés afin d’en définir les caractéristiques physico-chimiques et le comportement en mer. Des tests pratiques d’équipements ou technique de lutte permettront d’évaluer les meilleurs choix stratégiques et de matériels en cas de déversement accidentel et ainsi contribuer à renforcer les capacités d’intervention d’urgence. L’amélioration des connaissances issues de ce projet sera un préalable à une amélioration des capacités existantes, fondée sur des données factuelles, et permettra d’identifier les défis à relever pour encourager le développement de nouvelles technologies.

Quatre axes de travail sont définis, en plus de ceux dédiés à la gestion du projet (WP1) et à l'état de l'art + compilation des données (WP2), les 2 autres axes concernent :

  • l’étude des produits, puis l'évaluation sur un certain nombre de ces produits, de leur comportement et vieillissement lors d’un déversement accidentel en milieu marin (WP3). Différentes conditions environnementales seront simulées, expérimentalement ou à l’aide d’outils de modélisation ;
  • différentes techniques et équipements de lutte qui seront testés dans des conditions aussi réalistes que possible tout en contrôlant les paramètres environnementaux (WP4). Cela se traduira par une meilleure connaissance des possibilités et des contraintes des opérations de récupération de ce nouveau type d'hydrocarbures, points importants afin de limiter les impacts sur l'environnement. Le projet aboutira à des recommandations sur les techniques d'intervention, et potentiellement, pourra suggérer des conseils sur les modifications à apporter aux capacités existantes de lutte voire même contribuer à l’élaboration de concepts, de techniques et d’équipements. Les États membres du Mécanisme de Protection Civile de l’Union Européenne pourront utiliser ces connaissances pour ajuster leurs capacités d'intervention en mer et prendre des décisions plus éclairées.

 

 

Site du projet (en anglais) : www.kystverket.no/en/EN_Preparedness-against-acute-pollution/imaros/

 

 

Ce site utilise des services tiers qui utilisent des cookies ou des technologies similaires, pour collecter des informations à des fins statistiques ou pour proposer du contenu en rapport avec vos centres d'intérêts.