Vous êtes dans :

OCEANWISE, 2018-2020

Développement de pratiques raisonnées pour la réduction des déchets de polystyrène expansé marins dans l’Atlantique Nord Est

Dates

Budget

Financement

Coordinateur             

Partenaires

2018-2020  

2 853,5 K€

 

dont 2 140 K€ (FEDER, Fonds Européen de Développement Régional)

Co-financement : partenaires et

Interreg Atlantic (via le FEDER)

 

     

DRGM - Direção-Geral dos Recursos Naturais, Segurança e Serviços Marítimos (Portugal)

DHPLG - Department of Housing, Planning and Local Government (Irlande)

BIM - Bord Iascaigh Mhara (Irlande)

Cedre (France)

Cefas - Centre for Environment Fisheries and Aquaculture Science (Royaume-Uni)

CETMAR - Centro Tecnológico del Mar (Espagne)

Seabird (France)

REPAK (Irlande)

Sociedade Pontoverde (Portugal)

Sustainable Innovations (Espagne)

FCT - Faculdade de Ciências e Tecnologia (Portugal)

Université Bretagne Sud (France)

MaREI-UCC - University College Cork (Irlande)

Le projet OceanWise, financé par le programme européen Interreg Atlantic Area, vise à développer un panel de mesures concrètes pour réduire l'impact du polystyrène expansé (PSE) dans l'Atlantique Nord-Est et ainsi améliorer la protection de la biodiversité et des services écosystémiques marins.

13 partenaires, représentant l'Espagne, la France, l'Irlande, le Portugal et le Royaume-Uni et d'horizons divers : entités responsables de l'environnement marin, de la gestion et recyclage des déchets, relèvent ce défi. Reposant sur les concepts d’utilisation plus efficace des ressources, d’économie circulaire et de méthodes participatives, le projet vise à générer de nouvelles pratiques meilleures et durables au sein des secteurs qui utilisent, produisent, transforment et recyclent les produits en PSE.

OceanWise s’inscrit dans un cadre transnational en soutien aux politiques publiques en matière de protection de l’environnement marin. Il répond à l’action n° 49 du plan d’action régional pour les déchets marins de la convention OSPAR. Cette action porte sur la forte présence et l’impact des PSE dans l’environnement marin et sur l’engagement auprès de l’industrie à proposer des matériaux alternatifs et/ou réduire leurs impacts.

Ce projet s’aligne également sur le paquet européen "économie circulaire" et contribue aux objectifs d’atteinte du bon état écologique du milieu marin tels que prescrits par la Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin (DCSMM).