Vous êtes dans :

Bibliographie citée

Agences de l'Eau, Cedre, 1997

Inventaire et méthode d'évaluation des " petites " pollutions littorales : cas des macro-déchets. Rapport final. - Convention pluriannuelle n° 9500075 avec les Agences de l'Eau. - Juin 1997. - 53 p. : ill. - Document contractuel, diffusion restreinte.

Agences de l'Eau, Cedre, 1997

Inventaire et méthode d'évaluation des " petites " pollutions littorales : cas des macro-déchets. Complément d'informations. - Convention pluriannuelle n° 9500075 avec les Agences de l'Eau. - Juin 1997. 95 p. : ill. . - Document contractuel, diffusion restreinte.

ANDRE, Samuel, 1999

Macro déchets en rade de Brest : Etude de leur dynamique et des aspects quantitatifs ; Analyse de leur prise en charge par le Service d'Entretien du Littoral. - Mémoire de MST. - Août 1999. - 72 p. : ill.

BRIDOUX, Valérie, 1995

Déchets de plage dans le Nord-Pas-de-Calais et éco-développement. - Mémoire de DESS, septembre 1995. - 61 p. - ill.

CANNIZZARO L. et al, 1995

Qualitative and quantitative estimate of solid waste in the channel of Sicily. In Proceeding of the second conference on the Mediterranean coastal environement. - Octobre 1995. - pp. 1409-1416.

Cedre, 2000

Étude des stratégies de réponse au problème des macro-déchets rejetés sur le littoral. - Mars 2000. - 46 p. - ill. - Document contractuel, diffusion restreinte.

COE J.M., ROGERS D.B., 1997

Marine debris : Sources, impacts and solutions. - New York : Springer, 1997. - 432 p. : ill

DEBROT A.O., TIEL A.B., BRADSHAW J.E., 1999

Beach debris in Curaçao. In Marine Pollution Bulletin, vol. 38, n°9. - pp. 795-801. : ill.

DOERING H., SULLIVAN B.K. HEESON J., 1994

Effects of biodegradable plastic components on metabolism of an estuarine benthos. In Journal of Environmental Polymer Degradation, vol. 2, n°4. - pp. 271-275. : ill.

OBLE S., 2001

Inventaire, localisation & caractérisation des décharges et dépots sauvages le long du littoral normand. - Juillet 2001.
 Extrait : " De Veules les Roses au Tréport, nous avons recencé 9 dépôts sauvages et 4 décharges brutes. Les communes mettent en place des collectes répondants plus aux besoins des habitants, notamment pour les déchets encombrants. De plus, les mairies n'ont plus recourt aux décharges brutes, qui ne sont pas taxées, et illégales. On observe une prise de conscience générale, mais lente, de l'opinion pour ces problèmes. Par ailleurs, un manque de civisme semble exister encore. Des campagnes de sensibilisation et une publicité des modes de collecte proposés par les communes sont nécessaires. Aujourd'hui en France, les enjeux de la résorption de ces décharges brutes ne semblent pas suffisants pour fermer les quelques 3000 décharges brutes communales illégales. Les textes réglementaires et les moyens juridiques existent, alors pourquoi cette politique piétine-t-elle ?" 

Dernière modification: 29/08/2000