Vous êtes dans :

Vue par défaut de l'objet. Cliquez pour créer un template personnalisé, ID du Nœud : 8019, ID de l'objet : 8130

Etude du comportement à court terme de produits chimiques flottants après leur déversement en mer et recherche d’un indicateur d’exposition b...

Etude du comportement à court terme de produits chimiques flottants après leur déversement en mer et recherche d’un indicateur d’exposition biologique / Emina Mamaca

 

Thèse coencadrée avec l'Université de Bretagne Occidentale. Directeur de thèse : Pierre LE CORRE, professeur à l'UBO

Jury : Roger KANTIN, Michel WARTEL, Philippe GIAMARCHI, Michel GIRIN, Pierre Le CORRE, Ricardo RISO, Hélène THOMAS-GUYON

 

Résumé : L’accroissement du trafic maritime des substances chimiques a justifié la mise en place de cette étude afin de mieux connaître le comportement en mer des produits chimiques en cas de déversements accidentels. Le naufrage du chimiquier Eiwa Maru (2002) contenant 5000 T de xylène à 20 milles au large de Tokyo, et, plus près de nos côtes, le naufrage de l’levoli Sun (2000) et l’accident du Bow Eagle (2002) viennent rappeler la réalité de ce besoin en soulignant l’insuffisance des données disponibles et surtout des capacités à prédire rapidement et de façon fiable le comportement et le devenir de produits chimiques déversés en mer, ou encore contenus dans les cuves du navire.

L’objectif de cette thèse est de caractériser le comportement de produits chimiques en mer en étudiant tout particulièrement leurs cinétiques de dispersion naturelle, d’émulsification et d’évaporation ainsi qu’en caractérisant leur aptitude à se disperser dans la colonne d’eau. L’ensemble de ce travail a été réalisé à trois échelles. Tout d’abord détermination des principales caractéristiques physicochimiques des produits retenus au laboratoire par la mise en place d’une méthodologie correspondant à nos besoins puis, études in situ (en rade abri de Brest) de leur comportement sur une période de 5 jours et enfin déterminaton de ces mêmes caractéristiques lors d’une campagne en mer. Afin d’étudier le plus complètement possible leur devenir dans l’environnement marin, l’impact du styrene sur la moule (mytilus edulis) a également fait l’objet d’un travail expérimental à l’aide du biomarqueur d’exposition NRRT.

 

Référence bibliographique : www.cedre.fr/pmb/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=4185

target:_blank

Aucune relation

05/03/2015 10:34