Vous êtes dans :

Vue par défaut de l'objet. Cliquez pour créer un template personnalisé, ID du Nœud : 8018, ID de l'objet : 8129

Effets de pollutions par hydrocarbures sur les capacités de défense d’organismes marins / Anne Bado Nilles

Effets de pollutions par hydrocarbures sur les capacités de défense d’organismes marins / Anne Bado Nilles

 

Thèse coencadrée avec l’université de La Rochelle. Directrice de thèse : Hélène THOMAS-GUYON de l'Université de La Rochelle

Jury : Claire QUENTEL, Stéphane LE FLOCH, Hélène BUDZINSKI, Eric FEUNTEUN, Paco BUSTAMANTE, Michel GIRIN, Gilles SALVAT

 

Résumé : Les effets des HAPs, parmi les plus toxiques de la liste de l’Agence de Protection Environnementale Américaine, sont testés in vitro et in vivo sur deux espèces commerciales des Pertuis Charentais (Charente-Maritime, France) le bar commun, Dicentrarchus labrax, et l’huître creuse, Crassostrea gigas.

Cette étude, réalisée dans le cadre du projet européen EROCIPS, recherche de nouveaux descripteurs immunologiques d’une pollution occasionnelle par hydrocarbures. Lors d’expérimentations in vitro, le choix de polluants de type hydrocarbure et de descripteurs d’intérêt de l’immunité non spécifique chez les deux espèces étudiées est réalisé. Puis, des expositions in vivo à la fraction soluble du fioul lourd issus de l’Erika et de son fluxant, le light cycle oil, sont entreprises. Elles ont permis la validation de l’outil expérimental avec notamment la mesure des HAPs bioaccumulés et métabolisés et la détermination d’outils de diagnostic de type immunologique pertinents : l’activité phénoloxydase chez les mollusques et l’activité hémolytique du complément voie alterne chez les poissons. Ces deux cascades enzymatiques sont proposées pour la première fois dans le cadre d’une évaluation d’une pollution occasionnelle par hydrocarbures pour des conditions réelles de terrain.

 

Référence bibliographique : www.cedre.fr/pmb/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=4011

target:_blank

Aucune relation

05/03/2015 10:34