MOST, 2012-2013

Développement d’un outil d’analyse et de prévision de l’évolution de nappes d’hydrocarbures à la dérive

Dates

Budget global

Financement

Coordinateur

Partenaires

2012-2013

128 K€

 CITEPH

Alyotech technologies, Rennes

Cedre

Meteo France

Nymphea Environnement

 

Afin de mettre en œuvre le plus efficacement possible les moyens de lutte anti-pollution en cas de déversement accidentel par hydrocarbures, il est indispensable d’être capable, à la fois, de prévoir comment la nappe formée va dériver et évoluer en surface, c'est-à-dire si elle va se fractionner ou non, et d’arriver à estimer les quantités de pétrole à la dérive afin de dimensionner au mieux les moyens nécessaires aux opérations de lutte en mer et/ou à terre.

L’objectif du projet MOST (Mapping Oil Spill drifT) est d’améliorer l’aide à la décision, c’est-à-dire la définition de la stratégie d’intervention à déployer, en améliorant significativement la technique de traitement des images issues de la télédétection qui remontent du terrain. L’idée est de développer un outil informatique permettant l’analyse de ces images selon un nouveau protocole qui permettra de contourer précisément les nappes à la dérive (meilleure information sur leur forme et donc leur surface), de les géolocaliser (dimensions recalées sur une carte) et, dans la mesure du possible, d’en estimer l’épaisseur. Ces informations seront alors transmises à Météo France qui les utilisera en données d’entrée du logiciel de dérive MOTHY.