Vous êtes dans :

ECOTOX, 2012-2014

Contribution à l’étude des mélanges pétrole-dispersant sur une espèce tempérée, le bar, Dicentrarchus labrax : application à une espèce d’eau froide

Bars en bassin
Bars en bassin

Dates

Budget global

Financement

Coordinateur

Partenaires

2012-2014

210 K€

Total 

Cedre, Brest 

ORPHY - UBO

 

Face aux lacunes de l’état de l’art concernant la toxicité des mélanges pétrole – dispersant, il apparaissait indispensable d’engager des recherches afin d’acquérir les données scientifiques quantitatives et objectives nécessaires pour appréhender l’impact de ces composés chimiques sur l’environnement marin. Dans ce cadre, l’objectif de ce projet était triple : dans un premier temps, caractériser la toxicité aigüe de différents mélanges pétroles – dispersants via la réalisation de tests de CL50 (concentration à laquelle une substance va entraîner la mort de 50 % de la population testée), puis approfondir cette caractérisation par la recherche d’éventuels effets sublétaux sur une espèce tempérée (le bar), et enfin évaluer la possibilité de les transposer sur une espèce d’eaux froides.

Les travaux réalisés au Cedre et à l’UBO ont alimenté une thèse, soutenue en avril 2014 par Matthieu Dussauze.

 

 

 

Plus d'information

 Publication de l'AMOP