Vous êtes dans :

DISHY, 2015-2017

Etude de l’impact d’une contamination au pétrole dans des zones hypoxiques et de l’utilisation des dispersants en tant que réponse de lutte

Dates

Budget global

Financement

Coordinateur

Partenaires

2015-2017

168,2 K€

Commission européenne

Consiglio Nazionale delle Ricerche, Italie

Cedre

 

 

Parmi les pressions anthropiques, l’hypoxie et la contamination aux hydrocarbures sont toutes deux présentes en milieu côtier. Cependant peu d’études ont jusqu’ici abordé la synergie de ces deux pressions anthropiques sur les écosystèmes marins. A la frontière de la connaissance dans le domaine de l’écotoxicologie marine, le projet DISHY (synergistic effects of DISpersant, oil and HYpoxia in a teleost fish) étudie les effets d’un déversement accidentel de pétrole sur le bar commun (Dicentrarchus labrax) vivant en zone hypoxique et aborde également, l’impact du traitement aux dispersants de la nappe dérivant à la surface de l’eau . Les effets biologiques sont mesurés au travers d’une évaluation des processus physiologiques de décontamination, du stress oxydant, de paramètres du métabolisme ainsi qu’à une échelle supérieure via l’évaluation de la réponse de fuite des poissons face à un prédateur.

L’ensemble de ces travaux est réalisé dans le cadre d’un post-doctorat « Marie Curie Actions » financé par l’Union Européenne au travers du programme Horizon 2020.

 

 

 

Plus d'information

Descriptif du projet

 

 Présentation détaillée du projet lors des Fêtes maritimes internationales de Brest 2016.