Vous êtes dans :

Le brûlage in-situ et autres techniques alternatives

Journée d'information du Cedre, 10 mars 2015, Paris la Défense.

La pollution du golfe du Mexique suite à l’accident tragique de la plateforme Deepwater Horizon (2010) a nécessité la mise en œuvre de techniques "classiques" telles que le confinement/récupération et l’emploi des dispersants. Les caractéristiques très particulières de cette pollution, due à une éruption, ont également permis la mise en œuvre d’une technique jusqu’alors jamais utilisée à cette échelle : le brûlage in situ.
411 opérations de brûlage ont permis d’éliminer plus de 40 000 m3 d’hydrocarbures soit environ 5% de la quantité totale de pétrole déversé. Depuis, cette technique controversée a fait l’objet de nombreux travaux de recherche et d’expérimentation pour mieux en comprendre le fonctionnement et les impacts.

Cette pollution a vu également le déploiement de 2 800 km de barrages absorbants principalement sous forme de barrages de protection du littoral. C’est la deuxième fois après l’accident du pétrolier Hebei Spirit en Corée du Sud (2007) que les produits absorbants flottants destinés habituellement au soutien à la récupération et au nettoyage du littoral sont utilisés à cette échelle.

Le comité stratégique du Cedre a décidé que pour son 20e anniversaire la journée d’information sera donc consacrée au brûlage in situ et aux autres techniques alternatives. Nous avons demandé à nos partenaires français et étrangers d’aborder le brûlage in situ, la bioremédiation, les absorbants et autres techniques alternatives sous des angles différents : scientifiques, techniques et opérationnels qui susciteront, nous l’espérons des débats intéressants.

PROGRAMME

Matinée sous la présidence de M. Périé, Président du Comité Stratégique du Cedre

État de l’art du brûlage in situ par Ronan Jézéquel, Cedre
application/pdf État de l’art du brûlage in situ

L’impact du brûlage in situ sur la qualité de l'air par Laurence Rouil, Ineris
application/pdf L’impact du brûlage in situ sur la qualité de l'air

L'utilisation des absorbants comme aide à la récupération par Stéphane le Floch et Pascale Le Guerroué, Cedre
application/pdf L'utilisation des absorbants comme aide à la récupération

Les techniques de biorémédiation par Ronan Jézéquel, Cedre
application/pdf Les techniques de biorémédiation

Après-midi sous la présidence de M. Schultz, Sous-directeur du littoral et des milieux marins, MEDDE

L’amélioration des techniques de biodégradation suite au projet Kill Spill par Nicolas Kalogerakis, Technical University of Crete
application/pdf L’amélioration des techniques de biodégradation suite au projet Kill Spill

Mise en oeuvre du brûlage par l’industrie par Matthiew Cameron, OSRL
application/pdf Mise en oeuvre du brûlage par l’industrie

La vision de l’ITOPF sur les techniques alternatives par Dr Annabelle Nicolas-Kopec, ITOPF
application/pdf La vision de l’ITOPF sur les techniques alternatives