Vous êtes dans :

Rokia Delmas

Nom
Rokia Delmas
Date de l'accident
24/10/2006
Lieu
France
Zone du naufrage
Sud de l'Ile de Ré, côte Atlantique
Zone du déversement
Zone littorale
Cause de l'accident
Echouement
Quantité transportée
600 tonnes de fioul lourd (IFO 380) et 50 tonnes de diesel marin
Type de navire / structure
Porte-conteneurs (1 446 EVP)
Date de construction
1985
Longueur
185,00 m
Largeur
32,60 m
Tirant d'eau
11,20 m
Pavillon
Panaméen
Propriétaire
CMA-CGM (France)

Le mardi 24 octobre 2006, vers 4h du matin, le porte-conteneurs Rokia Delmas, en avarie totale de machine, est drossé par la tempête sur la côte sud de l'île de Ré. Après avoir mouillé, il s'échoue par l'arrière sur un platier rocheux à environ 1 nautique dans le sud de la Couarde sur mer. Le navire transporte notamment des fèves de cacao, du bois ainsi que 600 tonnes de fioul lourd (IFO 380) et 50 tonnes de diesel marin. L'équipage est hélitreuillé, le commandant et 5 membres d'équipage sont restés à bord pour aider les investigations des équipes d'interventions.

Le navire présente une gîte de 20° et une voie d'eau. Aucune pollution n'est observée. Par précaution, le plan Polmar Terre de Charente Maritime est déclenché. Le Cedre est immédiatement mobilisé et deux de ses conseillers se rendent au PC de La Rochelle dans la soirée. L'Alcyon, bâtiment de sauvetage, d'assistance et de dépollution, appareille de Brest avec à son bord du matériel de confinement et de récupération pour faire face à une éventuelle pollution ainsi que du matériel de pompage.

 

Le porte-conteneurs Rokia Delmas échoué, le 25/10/06
Le porte-conteneurs Rokia Delmas échoué, le 25/10/06

 

Le jour même, les 1ères investigations à bord montrent qu'il n'est pas possible de le déséchouer le navire à la marée haute du soir. Le lendemain, les plongées effectuées détectent une brèche d'au moins 20 mètres de long sur 50 centimètres de large confirmant l'impossibilité de remorquer le navire dans cet état.

La Préfecture terrestre décide de protéger les parcs ostréicoles par des barrages. L'hydrocarbure surnageant dans les cales du navire est pompé et stocké dans une barge. Deux chalands de débarquement équipés de récupérateurs et de 10 m³ de capacité de stockage sont déployés. Du fait de la proximité des côtes et des courants locaux, la Préfecture maritime met en pré-alerte un comité de dérive, délocalisé à La Rochelle, placé sous son autorité et animé par le Cedre. Le 30 octobre, 430 m³ de fioul sont pompés et stockés dans l'Alcyon.

 

Barrage antipollution autour du Rokia Delmas
Barrage antipollution autour du Rokia Delmas

Autres échouements de porte-conteneurs

Dernière modification: 15/01/2008

Voir aussi

Bulletin d'information du Cedre N°24 : "L'accident du Rokia Delmas"

Lettre technique du Cedre, Mer et Littoral Année 2006, n°4.

Lettres du Cedre, année 2006 N° 134, N° 135, N ° 136, N° 137.

Liens externes

 Préfecture maritime de l'Atlantique Communiqués de presse.

LPO Fiche accident et action de la LPO.