Vous êtes dans :

Odyssey

Nom
Odyssey
Date de l'accident
10/11/1988
Lieu
Canada
Zone du naufrage
Au large de la Nouvelle-Ecosse, Canada, Atlantique Nord
Zone du déversement
Pleine mer
Cause de l'accident
Explosion
Quantité transportée
132 000 tonnes
Nature polluant
Pétrole brut de Mer du Nord
Quantité déversée
132 000 tonnes
Type de navire / structure
Pétrolier
Longueur
275,00 m
Largeur
43,00 m
Pavillon
Britannique

Le 10 Novembre 1988, le pétrolier Odyssey, transportant 132 000 tonnes de pétrole brut provenant de la Mer du Nord, voyage en Atlantique Nord, de l’Ecosse vers le Canada. Il est alors pris dans une tempête, à 700 miles des côtes canadiennes.

L’Odyssey envoie un message de détresse qui est reçu par Radio Valentia en Irlande puis transféré au centre de coordination et de sauvetage du Canada. Le centre alerte les navires se trouvant à proximité de l’accident. Un navire météorologique russe, le Passat, répond à l’appel de détresse de l’Odyssey et se rend sur zone en moins d’une heure. Une fois sur place, il ne peut pas s’en approcher car des nappes de polluant en feu encerclent le pétrolier.

Avant la tombée de la nuit, un avion des gardes côtes canadiens survole la zone et fait rapport de l’état d’épave de l’Odyssey. Cassé en deux, la partie arrière a coulé et la partie avant apparait juste en surface. Il ne reste aucunes traces des 27 membres d’équipage.

Suite à l’accident, une nappe de pétrole de cinq kilomètres de large sur seize kilomètres de long dérive vers l’Est. La nappe s’éloigne des côtes et n’atteindront jamais le littoral. La mer agitée favorise la dispersion naturelle. Aucune action de lutte n’est entreprise.
L’Odyssey est à l’origine du 6ème plus gros déversement accidentel de pétrole en mer par un pétrolier.

Sources

N. Hookes, Maritime Casualties 1963-1996, p457

Alain R. Bertrand Transport Maritime et pollution accidentelle par le pétrole – Faits et chiffres (1951-1999), p89 et p95.

ITOPF Information Services, Case Histories - O

Dernière modification: 27/07/2012