Vous êtes dans :

Ocean Liberty

Nom
Ocean Liberty
Date de l'accident
28/07/1947
Lieu
France
Zone du naufrage
Rade de Brest, Bretagne
Zone du déversement
Zone littorale
Cause de l'accident
Incendie
Quantité transportée
3 000 tonnes de nitrate d'ammonium + 300 tonnes d'hydrocarbures
Nature polluant
Nitrate d'ammonium + hydrocarbures
Type de navire / structure
Cargo
Date de construction
1943
Lieu de construction
New England Shipbuilding Corp., Portland, Maine, Etats-Unis
Pavillon
Norvégien

Le 23 juillet 1947, le cargo norvégien Ocean Liberty arrive à Brest (Bretagne) après une traversée de l’Atlantique. 5 jours plus tard, un employé du port remarque une fumée s’échappant d’une cale qui n’a pas été ouverte car son contenu, du nitrate d’ammonium, est à destination du Havre et de Boulogne. L’homme, se rappelant le drame du Grandcamp qui a eu lieu trois mois plus tôt à Texas City (États-Unis), prévient le commandant, les pompiers, la direction du port et la Marine nationale.

Un incendie important et potentiellement très dangereux s’est en effet déclaré à bord de l’Ocean Liberty et se propage rapidement en raison d’un vent soufflant vers l’ouest. Une tentative de remorquage est effectuée mais le navire s’échoue sur des hauts fonds près du port. Toujours en proie aux flammes et alors qu’une équipe tente de le saborder pour arrêter l’incendie, le cargo explose. L’onde de choc se répercute dans toute la rade de Brest. L’Ocean Liberty, désintégré, disparaît presque complètement et un nuage de fumée se développe au-dessus du lieu de l’explosion jusqu’à plus de 4 km d’altitude. Toutes les fenêtres de la ville et des environs volent en éclats. Comme à Texas City, un raz-de-marée consécutif à l’explosion balaye la côte et sème la panique parmi les baigneurs. Au total, cet accident provoque la mort de 22 personnes ; 4 sont portées disparues et des centaines sont blessées.

Le 15 décembre 1954, le tribunal civil de Brest retient la responsabilité du fabricant américain de nitrate d’ammonium. La cour d’appel de Rennes confirme le jugement en 1957, arguant qu’en 1947 les connaissances scientifiques ne permettaient pas de savoir que le nitrate d’ammonium était dangereux en lui-même, qu’il chauffait, qu’il risquait de s’enflammer et de provoquer une explosion.

Sources :

- BROUARD Jean-Yves, 2007, 28 juillet 1947 l'Ocean Liberty explose en rade de Brest, Navires & marine marchande, 32, 40-56
- maville.com

Dernière modification: 16/10/2009

Voir aussi

Grandcamp, Date : 16/04/1947, Lieu : Etats-Unis

Liens externes

Océan Liberty: avant lui pourtant... Dossier d'archives disponible sur le Wiki-Brest.