Vous êtes dans :

Retour d'expérience

A la suite de l’accident du MSC Napoli, plusieurs organismes établissent des rapports : la MCA sur l’ensemble de l’opération, le Cefas sur le suivi de l’impact environnemental, la Marine Accident Investigation Branch sur les causes et circonstances de l’accident et le Devon County Council sur les répercussions à terre de l’échouage du navire.

Conteneurs du MSC Napoli
Conteneurs du MSC Napoli

Ces rapports sont riches d’enseignements sur de multiples aspects : réglementation maritime sur la construction des navires, règles de navigation par mauvais temps, porte-conteneurs et conteneurs, organisation et coordination de la lutte en mer et à terre, aspects techniques de l’intervention.
L’accident du MSC Napoli touche à des problèmes d’une grande actualité : les navires porte-conteneurs, les conteneurs perdus en mer et l’implication des collectivités locales dans la gestion des pollutions marines. Le concept de site refuge a été mis en pratique. Les autorités britanniques ont pris une décision courageuse en échouant volontairement le navire en difficulté à proximité de la côte dans un site emblématique. Compte tenu de l’état précaire du navire, cette option s’est révélée efficace et a permis de limiter les impacts de la pollution et faciliter les opérations d’allègement puis de déchargement. Les collectivités et population locales ont été informées puis associées, notamment à la prise de décision concernant certaines mesures de protection des sites. Elles ont concrètement été confrontées au concept de site refuge, avec les craintes de voir leur environnement sacrifié.
Enfin, soulignons l’efficacité de la coopération mise en place à travers le Manche-Plan et l’Accord de Bonn.

Dernière modification: 28/04/2010