Vous êtes dans :

MSC Carla

Nom
MSC Carla
Date de l'accident
24/11/1997
Lieu
Portugal
Zone du naufrage
Au large des Açores
Zone du déversement
Pleine mer
Cause de l'accident
Avarie
Quantité transportée
2 400 conteneurs
Nature polluant
Produits radioactifs
Quantité déversée
50 conteneurs
Type de navire / structure
Porte-conteneurs
Date de construction
1972
Lieu de construction
Suède
Longueur
289,00 m
Largeur
32,00 m
Pavillon
Panaméen

Le MSC Carla, faisant route du Havre à Boston (USA), se casse en deux dans la nuit du 24 au 25, au large des Açores sous l’effet d’une violente tempête. La partie avant coule le 30 novembre par 3 000 m de fond et une cinquantaine de conteneurs tombent à l'eau. La partie arrière flotte, elle est remorquée mi-décembre vers Las Palmas. Les 34 membres de l’équipage sont hélitreuillés par la société de sauvetage espagnole Sasemar.

Soixante-quatorze des 2 400 conteneurs transportés par le MSC Carla contiennent des vins et alcools de qualité, des produits inflammables, comburants, poisons, radioactifs, corrosifs et autres produits divers. Les produits dangereux sont répartis de la façon suivante :

-          6 conteneurs de produits de classe 2 (gaz comprimé)

-          36 conteneurs de produits de classe 3 (inflammables)

-          6 conteneurs de produits de classe 5 (comburants)

-          17 conteneurs de produits de classe 6 (poisons)

-          1 conteneur de produits de classe 7 (radioactifs)

-          6 conteneurs de produits de classe 8 (corrosifs)

-          2 conteneurs de produits de classe 9 (dangereux divers)

Des produits classés comme polluants marins sont présents dans 14 conteneurs. Un conteneur transporte trois irradiateurs biologiques équipés de leurs sources radioactives à base de césium 137.

Ces cellules radioactives sont conçues pour résister à la pression régnant à 200 m de profondeur. Elles ont donc implosé en descendant vers le fond (3 000 m). L’Institut de Protection et Sécurité Nucléaire (IPSN) a calculé, du fait de la grande profondeur d’immersion, que l’effet de dilution et la dégradation des sources radioactives limiteraient les risques d’exposition d’une faune locale très réduite. Les risques pour les consommateurs n’existent pas, les pêches employées dans ces zones n’atteignant pas plus de 2 000 mètres de profondeur. De ce fait, la décision de ne pas récupérer le conteneur au fond de la mer est prise.

Dernière modification: 02/07/2003

Liens externes

L'accident du MSC Carla par le Comité de la structure des navires