Vous êtes dans :

Konemu

Nom
Konemu
Date de l'accident
23/01/1997
Lieu
Nouvelle Calédonie
Zone du naufrage
Lagon de Nouméa
Zone du déversement
Pleine mer
Cause de l'accident
Echouement
Quantité transportée
775 tonnes
Nature polluant
Gazole
Quantité déversée
plus de 100 tonnes
Type de navire / structure
Navire-citerne
Date de construction
1990
Longueur
63,00 m

Le 23 janvier 1997, le navire-citerne Konemu s'échouait dans le lagon de Nouméa, laissant échapper une centaine de tonnes de gazole. Dérivant sous l'effet d'un alizé, la nappe atteint les îlots Charron et Bailly, puis le littoral de la commune du Mont-Dore et la mangrove de Boulari, bien que des moyens de lutte (colmatage de la coque, barrage flottant, mousse absorbante en polystyrène, etc.) ont été mis en place rapidement dans le cadre du plan Polmar-mer.

Le 31 janvier, le Délégué du Gouvernement demande la venue à Nouméa d'un expert du Cedre afin d'évaluer l'impact du déversement sur le milieu naturel et sur les activités économiques, d'aider à la mise en place des procédures d'indemnisation et de remboursements des frais de lutte contre le déversement, d'évaluer les risques de pollution accidentelle en Nouvelle-Calédonie et d'aider à l'organisation du Plan Polmar en estimant les besoins en équipements antipollution.

Mangrove affectée par la pollution du Konemu
Mangrove affectée par la pollution du Konemu

Cet accident de dimension heureusement modeste est un révélateur des faiblesses de la préparation locale à la gestion d'une pollution marine accidentelle et de ses conséquences. Les services de l’État

Mangrove affectée par la pollution du Konemu
Mangrove affectée par la pollution du Konemu

ont donc entrepris la révision du Plan Polmar du territoire et mis en place un programme de préparation à la lutte contre les pollutions accidentelles des eaux maritimes à travers des stages de formation des personnels et l'organisation annuelle d'exercices antipollution.

Dernière modification: 02/01/2000