Vous êtes dans :

Solubilisation du styrène

Afin de mieux appréhender les problèmes de solubilité en laboratoire, qui ne prennent en compte, dans la documentation, qu'une dissolution dans l'eau douce, un essai comparatif a été réalisé au laboratoire du Cedre, avec de l'eau de mer et de l'eau distillée.
Les analyses ont révélé une solubilisation deux fois plus importante du styrène dans l'eau douce que dans l'eau de mer (40 mg/L contre 20 mg/L dans les conditions du test) ce qui doit conduire à reconsidérer la valeur de référence de 200 mg/L.

Dernière modification: 28/11/2000