Vous êtes dans :

Happy Bride

Nom
Happy Bride
Date de l'accident
04/01/2006
Lieu
France
Zone du naufrage
Donges, Loire-Atlantique
Zone du déversement
Eaux intérieures
Cause de l'accident
Collision
Nature polluant
Fioul de propulsion
Quantité déversée
60 tonnes
Type de navire / structure
Gazier (Butanier)
Pavillon
Mannois (Ile de Man)

Mercredi 4 janvier 2006, à 20 h 30, le butanier Sigmagas, battant pavillon d'Antigua et Barbuda, se trouve en avarie de barre dans la Loire et aborde le butanier Happy Bride, battant pavillon de l’Ile de Man. La collision se produit au niveau du terminal pétrolier de Donges dans les limites administratives du port autonome de Nantes Saint-Nazaire.

Le bulbe du Sigmagas perce la coque du Happy Bride au niveau d'une soute contenant 60 m³ de fioul lourd de propulsion. Les deux navires sont mis à quai et le port autonome de Nantes Saint-Nazaire met en place un double barrage flottant autour du Happy Bride et procède au pompage du fioul aidé par des experts de Total.

Le Happy Bride à quai entouré de barrage
Le Happy Bride à quai entouré de barrage

La préfecture maritime de Brest fait immédiatement appareiller le BSAD Alcyon avec une équipe d’intervention et du matériel antipollution. Un officier de la CEPPOL est dépêché sur place. Quatre experts du Cedre sont envoyés sur zone pour participer aux reconnaissances et conseiller dans les opérations de lutte.

Les analyses réalisées sur un échantillon du fioul au laboratoire du Cedre confirment qu'il s'agit d'un produit lourd (densité : 0,993) et visqueux (viscosité : 27 200 cSt à 10°C).

Les reconnaissances aériennes, fluviales et terrestres menées par la Gendarmerie, les Sapeurs-Pompiers, l’ITOPF et le Cedre permettent de localiser les zones impactées lors de la dérive du fioul déversé dans l’estuaire et d’identifier les sites à nettoyer en priorité. Deux barrages échouables sont mis en œuvre par le FOST (Fast Oil Spill Team) au niveau du bras de la Taillée (rive nord) et de la Percée du Carnet (rive sud) ; un barrage flottant est déployé par le Service Maritime et de Navigation (SMN) au niveau de l’étier du Pouliguen.

Barrage déployé
Barrage déployé

Les chantiers de nettoyage débutent en fin de semaine au niveau des enrochements bordant la raffinerie de Donges et en début de la semaine du 9 janvier au niveau des roselières et prairies pâturées de la rive sud (entre les feux de la Ramée et du Gabon). Une équipe mobile est chargée de procéder au ramassage grossier puis au nettoyage fin des plages et cales souillées par le pétrole. Les enrochements de la rive nord de l’estuaire ont fait l’objet d’un nettoyage manuel (ramassage des accumulations et des débris végétaux échoués). Un nettoyage haute pression associé à du flushing y débute la semaine du 16 janvier.

Chantiers de nettoyage grossier : ramassage manuel en roselière
Chantiers de nettoyage grossier : ramassage manuel en roselière
Dernière modification: 15/06/2011

Voir aussi

Bulletin d'information du Cedre, N° 23 : "Les pollution en eaux intérieures"

Lettre technique du Cedre, Mer et Littoral, Année 2006, n°13

Liens externes

Abordage entre le SIGMAGAS et l'HAPPY BRIDE. Rapport du BEA Mer. Rapport d'enquête technique, 114 pages.

Ifremer : Pollution par hydrocarbures dans l'estuaire de la Loire, Localisation des points de prélèvement de coquillages : point zéro, 6 janvier 2006.

LPO, Fiche accident et bilan des oiseaux.

Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, France, Fiche accident de la base ARIA, retour d'expérience sur accidents technologiques.