Vous êtes dans :

Castor

Nom
Castor
Date de l'accident
31/12/2000
Lieu
Maroc
Zone du naufrage
Au large de Nador
Zone du déversement
Pleine mer
Cause de l'accident
Avarie
Quantité transportée
29 500 tonnes
Nature polluant
Essence sans plomb
Quantité déversée
0
Type de navire / structure
Pétrolier
Date de construction
1977
Pavillon
Chypriote

Le 26 décembre 2000, alors qu’il rallie la Roumanie au Nigeria avec une cargaison de 29 500 tonnes d’essence sans plomb, le pétrolier chypriote Castor est pris dans une violente tempête au large de Nador (Maroc). Dans la nuit du 30 au 31 décembre, le pont principal du navire se fissure sur une longueur de 24 m. L’équipage est évacué en raison du risque que constituent les vapeurs d’essence. Une équipe de sauvetage, engagée par le propriétaire du pétrolier, prend alors le contrôle du navire.

Des réparations d’urgence sont effectuées de façon à renforcer la structure. En raison de la nature de sa cargaison, plusieurs ports refusent d’accueillir le pétrolier. Le Castor est ainsi remorqué pendant près de 40 jours à travers la Méditerranée. Ce n’est que le 8 février que sa cargaison est entièrement transférée sur un autre navire au large des côtes tunisiennes.

Par la suite, l’American Bureau of Shipping découvre que l’avarie dont a été victime le Castor résulte d’une corrosion de la structure qui est 15 fois supérieure au taux d’usure normal. Depuis cet accident, les autorités turques ont considérablement renforcé leurs contrôles auprès des navire-citernes, et tout particulièrement ceux qui possèdent un « pavillon de complaisance ».

Sources :

- IMO/UNEP/MAP/REMPEC, 2004, List of alerts and accidents in the Mediterranean
- KUTZ Myer, 2005, Handbook of environmental degradation of materials
- Central Asia-Caucasus Analyst

Dernière modification: 14/09/2009

Voir aussi

Essence sans plomb, Guide d'intervention chimique

Liens externes

Essence, Fiches Internationales de Sécurité Chimique