Vous êtes dans :

Anna Broere/Atlantic Compass

Nom
Anna Broere/Atlantic Compass
Date de l'accident
27/05/1988
Lieu
Pays-Bas
Zone du naufrage
60 nautiques à l'ouest d'Ijmuiden
Zone du déversement
Pleine mer
Cause de l'accident
Collision
Quantité transportée
547 tonnes d'acrylonitrile + 500 tonnes de dodécylebenzène
Nature polluant
Acrylonitrile et dodécylebenzène
Quantité déversée
547 tonnes d'acrylonitrile + 500 tonnes de dodécylebenzène
Type de navire / structure
Chimiquier
Pavillon
Hollandais

Le 27 mai 1988, alors qu’il rallie Rotterdam (Pays-Bas) à l’Angleterre, le chimiquier hollandais Anna Broere entre en collision avec le porte-conteneurs suédois Atlantic Compass à 60 nautiques à l’ouest d’Ijmuiden (Pays-bas). Le chimiquier, considérablement endommagé au niveau de la coque, coule chargé de 547 tonnes d’acrylonitrile et de 500 tonnes de dodécylebenzène.

Une zone d’exclusion de 20 km de diamètre et de 300 m de haut est alors délimitée. Les autorités hollandaises déclenchent alors une opération de récupération de l’acrylonitrile (considéré comme seul polluant avéré) à l’aide d’une grue flottante. Pendant toute la durée de l’intervention, les concentrations en acrylonitrile dans l’air et dans l’eau sont suivies en continu de façon à assurer la sécurité du personnel.

En raison de très mauvaises conditions météorologiques, il faut plus de 2 mois pour remonter les morceaux de l’épave ainsi que la moitié de la cargaison d’acrylonitrile. L’autre moitié n’est pas retrouvée car elle s’est dispersée en mer. Cette pollution a causé au biotope marin des dommages moins sévères que ce qui avait été initialement envisagé.

Source :

- HELCOM, 2002, HELCOM Response Manual - Volume 2

Dernière modification: 13/08/2009

Liens externes

Acrylonitrile, Fiches Internationales de Sécurité Chimique

Dodécylebenzène, Fiches Internationales de Sécurité Chimique

NHL University of applied Sciences, Photos de l'accident et informations (en anglais)