Vous êtes dans :

Ambès : premières mesures d'urgence

Les premières mesures d’urgence concernent la mise en sécurité du personnel et des installations :

 • l’alerte des autorités et du SDIS ;
 • le déclenchement du Plan d’Opération Interne (POI) ;
 • la mise en route des systèmes d’épandage de mousse à émulseur pour éviter l’évaporation des fractions volatiles et limiter ainsi les risques d’incendie ;
 • l’évacuation du personnel du dépôt et des entreprises sous-traitantes ;
 • l’arrêt de l’exploitation et la coupure des énergies ;
 • la demande de fermeture de la route départementale auprès de la Gendarmerie nationale.

 

Mousse émulseur épandue dans la cuvette de rétention
Mousse émulseur épandue dans la cuvette de rétention

 

Pour assurer la sécurité du personnel, le port du masque respiratoire à cartouches est imposé par l’industriel à tous les opérateurs durant le premier mois des opérations. Un suivi médical (analyses sanguines et urinaires) est effectué par la médecine du travail sur la totalité des intervenants afin de s’assurer de l’absence d’effets sur la santé.

 

Par ailleurs, la fermeture du parc du brut contraint la société Vermilion Emeraude Rep à interrompre l’exploitation des puits de pétrole du lac de Parentis (Landes) dont la production transite par un oléoduc pour être stockée dans ces bacs. Elle reprendra partiellement quelques jours après avec l’organisation du transfert du pétrole par la route vers d’autres stockages de la région.

Dernière modification: 15/01/2008