Vous êtes dans :

Agip Abruzzo

Nom
Agip Abruzzo
Date de l'accident
10/04/1991
Lieu
Italie
Zone du naufrage
Livourne
Zone du déversement
Pleine mer
Cause de l'accident
Collision
Quantité transportée
80 000 tonnes
Nature polluant
Pétrole brut léger iranien
Quantité déversée
Environ 2 000 tonnes
Type de navire / structure
Pétrolier
Date de construction
1977
Longueur
330,70 m
Largeur
51,81 m
Pavillon
Italien
Propriétaire
Spa Milan

L’accident

Le 10 avril 1991, le transbordeur ferry italien Moby Prince quitte Livourne vers 22 heures dans un brouillard épais avec à son bord 143 passagers et membres d'équipage. Le navire-citerne Agip Abruzzo est alors au mouillage à deux milles au large du port, dans la zone d'attente légale. Une demi-heure après sa sortie du port, le ferry percute le pétrolier. Les deux navires prennent feu. L'Agip Abruzzo contient alors 80 000 tonnes de pétrole brut léger iranien. 2 000 tonnes s'échappent suite à l'abordage. Une partie du pétrole se consume, détruit les locaux d'habitation et la chambre des machines. Des explosions dans la citerne de soute trois jours après l'accident endommagent un peu plus la structure du navire et entraînent la fuite d'une quantité non déterminée de combustible de soute. L'incendie dure sept jours au total.

 

 

L'Agip Abruzzo en feu (collection Dag Bjerke)
L'Agip Abruzzo en feu (collection Dag Bjerke)

Lutte contre la pollution

Un transbordement de cargaison, de navire à navire au mouillage, est effectué du 12 au 17 mai, interrompu plusieurs fois à cause du mauvais temps et de difficultés techniques. La récupération des hydrocarbures en mer est organisée mais est rendue difficile du fait de la viscosité élevée des résidus calcinés et de la vaste étendue sur laquelle le combustible se déverse. De petites quantités d'hydrocarbures continuent de s'échapper pendant une quinzaine de jours après le sinistre initial. Le nettoyage de la côte, sur environ 130 km, localisé surtout au nord de Livourne, est pris en charge par des entrepreneurs locaux. La majorité des opérations est terminée début juin 1991.

L' Agip Abruzzo reste au mouillage jusqu'au 22 octobre 1991 puis est pris en remorque. Il est démoli en janvier 1992.

Bilan humain : 142 disparus et un seul survivant membre d'équipage sur le Moby Prince. Les 36 marins du pétrolier sont vivants, certains grièvement blessés.

L'indemnisation

Labromare, Neri et RTI Castaglia sont les trois entrepreneurs italiens qui ont pris part aux opérations de nettoyage de la côte. Ils réclament chacun une indemnisation à hauteur de leur action respective, allant du nettoyage de la côte, au stockage et au traitement des déchets recueillis, en passant par l'emploi de petites embarcations pour la récupération des hydrocarbures, et les travaux effectués à bord de l'Agip Abruzzo afin d'empêcher les hydrocarbures de fuir de la coque endommagée. Leur demande vise également indemniser la fourniture de remorqueurs et d'autres embarcations qui ont servi à lutter contre l'incendie, à la prévention de la pollution, au pompage de l'eau de la chambre des machines et à l'évacuation des déchets solides et liquides. Les demandes d'indemnisation ont été approuvées à hauteur de 2,2 millions de Livres pour Labromare, 1,1 millions de Livres pour Neri et 3,9 millions de Livres pour RTI Castaglia, toutes acquittées par la SNAM, propriétaire du navire.

Dernière modification: 04/05/2011