Vous êtes dans :

Échelle pilote

L’analyse de l’accidentologie fait ressortir deux scénarios pour lesquels la connaissance du devenir d’un produit chimique dans l’environnement est essentielle : une fuite potentielle à partir d’un navire coulé et une fuite à partir d’un navire qui génère une nappe en surface.

Cette connaissance est primordiale car elle aidera à la définition de la stratégie d’intervention à déployer. Afin de répondre à ces deux scénarios, le Cedre a mis au point des outils expérimentaux spécifiques à l’échelle pilote : la colonne d’expérimentations du Cedre, les cellules flottantes et le banc chimie.

 

- Colonne d’expérimentations du Cedre C.E.C.

Cet outil permet d’évaluer le potentiel de remontée au sein d’une colonne d’eau de mer de  substances chimiques (moins denses que l’eau de mer) afin d’évaluer la quantité de produit susceptible d’atteindre la surface, et ainsi, de former une nappe. Cette nappe pouvant s’accompagner d’un risque toxique (formation d’un nuage gazeux toxique) voire explosif, ces informations sont essentielles pour assurer la sécurité du personnel d’intervention.

 

- Cellules flottantes

Une caractérisation complémentaire du devenir des produits chimiques à la surface de la mer peut être réalisée à l’aide de cellules flottantes. Un des objectifs de cette expérimentation est de rechercher des corrélations entre les processus de transfert (évaporation, solubilisation) et les conditions météo-océaniques.

 

- Banc chimie

Les conditions météo-océaniques pouvant influencer le comportement des produits chimiques, le Cedre a développé un outil permettant de maitriser plusieurs paramètres environnementaux : température de l’eau, vitesse du vent, ensoleillement, agitation de surface. Le comportement d’un produit chimique déversé en surface peut ainsi être caractérisé pour un ensemble de conditions choisies. Ce choix peut :

- être précis et représentatif de la réalité de terrain dans le cadre d’une intervention sur un accident ;

- ou couvrir un panel de conditions de manière à établir le comportement d’un produit pour la majorité des scénarios météorologiques.