Vous êtes dans :

Polludrome, canal d'essais du Cedre

Le canal d'essais permet de recréer des phénomènes naturels (vent, courant, température...) afin d'étudier le comportement des polluants en milieu naturel.

Le premier canal d’essais du Cedre (polludrome) a été mis en service en 1997. Il a été remplacé en 2011 par le modèle actuel.

Le polludrome
Le polludrome

Il vise à simuler à l’échelle pilote des conditions de pleine mer, de littoral ou de rivière. Unique au monde par sa taille, cet outil expérimental a pour objectif de recréer les différents phénomènes influant sur le comportement des polluants susceptibles de se manifester en environnement naturel : vent, courant, agitation de surface, température, salinité, éclairement...

Ces simulations sont consacrées principalement à l’étude du comportement des produits pétroliers et chimiques dans les premières heures suivant leur déversement. Il permet aussi d’évaluer l’efficacité de stratégies de lutte telles que l’utilisation de dispersants. 

 

Caractéristiques

Les mesures du canal sont les suivantes : largeur : 0,6 m, hauteur des parois : 1,4 m, hauteur moyenne d’eau : 0,9 m.

Les paramètres simulés sont : hauteur de vague : 25 cm, période moyenne : 6 s, vitesse du courant (eau) : 20 cm/s, vitesse du vent : environ 3 m/s, volume d’eau de mer : 7,2 m3.

Le polludrome
Le polludrome

 

 

 

 

 

 

 

Principes d'utilisation

En routine comme dans l'urgence, le polludrome permet, à court ou moyen terme (quelques heures à quelques jours), de connaître le comportement d'un hydrocarbure déversé dans un environnement dont on peut faire varier les paramètres. On peut ainsi mesurer la part du produit qui se disperse, s'évapore, s'étale à la surface, s'émulsifie (teneur en eau et viscosité).

Étude de vieillissement de pétrole
Étude de vieillissement de pétrole

Tous ces paramètres sont décisifs dans le choix de stratégies et moyens de lutte appropriés.

 

Pollution maritime : Un nouveau polludrome à Brest