MOTHY

MOTHY est le modèle de dérive, de nappe d'hydrocarbures ou d'objet, officiel à l'échelle française.

MOTHY développé et mis en œuvre par Météo-France, est constitué d'un modèle de dérive de nappe ou d'objet couplé à un modèle hydrodynamique (courant de surface). Il peut être mis en œuvre immédiatement, 24 heures sur 24, par le prévisionniste marine du Centre National de Prévision de Météo-France, situé à Toulouse.

   

Données en entrée

Les paramètres principaux nécessaires pour les calculs sont :

  • type de polluant (Essence, Kérosène, Brut léger, Gasoil, Brut lourd, Produit lourd ...) et / ou sa densité
  • date et heure du déversement
  • localisation exacte du déversement (latitude / longitude)
  • quantité déversée
  • forme de la nappe (diamètre, largeur, longueur...) et épaisseur (code d'apparence de l'accord de Bonn
  • fuite continue ou instantanée 
  • données environnementales (vents, courants) inclues dans le modèle.

   

Résultats

Le modèle fournit sur un site Internet sécurisé une animation temporelle sur le transport de la nappe d'hydrocarbures à la surface de l’eau (probabilité de présence) et identifie le littoral qui risque d'être touché.

   

Utilisation

Une convention d'assistance permet au Cedre de solliciter en toutes circonstances les services de METEO FRANCE pour obtenir des prévisions météorologiques sur une zone donnée et activer un modèle prévisionnel de dérive de nappes (MOTHY). Le modèle peut également être utilisé « à rebours » par exemple pour aider à identifier l’origine d’une pollution arrivée à la côte et peut être également utilisé en cas de perte de conteneurs en mer. MOTHY est régulièrement amélioré par les travaux des ingénieurs de Météo France à Toulouse.  MOTHY peut être utilisé à l'échelle mondiale. En cas de mobilisation pour le secteur privé, l’activation de MOTHY est payante.

    

Modèle MOTHY prévision de dérive de nappes d'hydrocarbures
Modèle MOTHY prévision de dérive de nappes d'hydrocarbures

 

Dernière modification: 03/12/2014