Vous êtes dans :

Banc de lavage

Le Banc de lavage développé par le Cedre permet de tester et de valider des techniques de nettoyage utilisées pour traiter les substrats durs pollués par des hydrocarbures.

Le banc de lavage reproduit avec rigueur les conditions des techniques de nettoyage haute pression (sablage, eau chaude ou froide, le micro billage, cryogénie) et d’évaluer l’influence des différents réglages (température, pression, taille de buse, vitesse de balayage, …) dans l’objectif d’améliorer leur rendement.

L’outil est entièrement automatisé et programmable afin de s’affranchir des erreurs induites par l’intervention du geste humain (respect des distances par rapport à la surface polluée et des vitesses de balayage du jet).

De ce fait, une des principales caractéristiques de cet appareillage est sa capacité à reproduire sans le moindre écart un cycle complet inscrit dans un protocole de test.

 

Caractéristiques

Le banc de lavage est composé :
- d'un caisson en inox vitré ;
- d'un chariot supportant la buse d’un nettoyeur haute pression ;
- d'un plateau destiné aux surfaces à nettoyer ;
- d'un dispositif de vérins permettant le déplacement du chariot dans un plan parallèle au plateau support des plaques ;
- d'un nettoyeur haute pression qui alimente en eau la buse et exerce la pression nécessaire au lavage ;
- d'une réserve d’eau de mer ou d’eau douce thermorégulée ;
- d'un coffret électrique permettant le programme de déplacement des vérins ;
- d'un système de collecte des effluents.

 

Méthodologie

Tests de nettoyage haute pression sur des plaques polluées par du fioul lourd
Tests de nettoyage haute pression sur des plaques polluées par du fioul lourd

La surface que l’on souhaite étudier (roche pour un substrat naturel, béton pour des infrastructures portuaires, matériau composite pour les coques de navire) est découpée en plaques de 15 x 15 cm. Chaque unité est polluée artificiellement selon un protocole assurant une pollution reproductible d’une unité à l’autre puis disposé sur le plateau support du banc de lavage.

Les essais de nettoyage sont réalisés sur une gamme de pression et de température de jet d’eau afin de déterminer les conditions optimales de travail.
L’ensemble du dispositif est localisé dans une salle thermostatée permettant des essais allant de 1 à 30°C.

La quantité d’hydrocarbure adhérant aux surfaces avant et après le test de nettoyage est déterminée par spectrophotométrie par le laboratoire du Cedre.

 

Résultats

Cet équipement a été notamment utilisé pour affiner les réglages de nettoyeur haute-pression dans le traitement de substrats en granite pollués par fioul lourd :

  • définition des réglages optimaux pour le nettoyage de substrats rocheux, coques de bateaux... ;
  • évaluation de l’influence du vieillissement des hydrocarbures sur l’efficacité de la technique ;
  • étude d’efficacité des produits de lavage selon la nature des substrats et des hydrocarbures ;
  • possibilité d’évaluer la toxicité des effluents de nettoyage générés au cours du nettoyage à l’aide du banc d'écotoxicologie du Cedre.