Vous êtes dans :

Naissance du Cedre

C’était il y a 40 ans…

La création du Cedre a été décidée en conseil des ministres le 5 juillet 1978. Elle fait suite à la décision gouvernementale d’améliorer la préparation à la lutte contre les pollutions accidentelles des eaux, en tenant compte de l’expérience toute récemment acquise lors de la pollution de l’Amoco Cadiz sur les côtes bretonnes le 16 mars 1978.

L’association sans but lucratif « Cedre » dont le développé du sigle correspond à « Centre de documentation, de recherche et d’expérimentation sur les pollutions accidentelles des eaux », est déclarée en préfecture le 25 janvier 1979. Le Cedre est placé sous tutelle du Ministère de l’Environnement et du Cadre de Vie.

Sa gestion est assurée par un Conseil d’Administration qui se réunit au moins 2 fois par an et qui tient sa première réunion le 24 avril 1979, élisant son premier président Monsieur MARTRAY et nommant son premier directeur Pierre BELLIER. Les décisions sont prises par l’Assemblée Générale qui se réunit une fois par an.

Au port de Brest, dans des bureaux prêtés par le ministère de l’Équipement, le Cedre gère cette première année un budget de 3,7 millions de francs, apports en nature compris, avec 18 personnes au 31 décembre, dont 11 mises à disposition par les partenaires fondateurs :

  • le Centre National pour l'EXploitation des Océans (CNEXO) ;
  • l’Institut Français du Pétrole (IFP) ;
  • la Marine nationale ;
  • le ministère de l’Équipement ;
  • les Affaires maritimes.

À l'époque, les principales missions du Cedre consistent à :

  • faire progresser les méthodes et les techniques (matériels et produits) de prévention et de lutte contre les pollutions accidentelles des eaux ;
  • conseiller et assister en matière technique les autorités chargées de lutter contre les pollutions accidentelles des eaux : marines et douces, notamment en se référant à la circulaire du premier ministre du 12 octobre 1978 relative à la préparation des plans locaux de lutte (Plans POLMAR) ;
  • promouvoir l’information de ses membres dans le domaine de la lutte antipollution ;
  • agir comme conseiller technique des administrations nationales dans les diverses instances internationales.

À peine installée dans ses locaux, l’équipe du Cedre est confrontée à l'accident du pétrolier Sea Valiant, le 13 mars 1979, en baie de Douarnenez, dont l’une des cuves est fissurée. Le navire est allégé mais à la fin des opérations, une cuve est perforée par un remorqueur et une centaine de tonnes de fuel n° 2 se répand en mer et atteint les plages du fond de la baie de Douarnenez.  

 

 

Toute l’équipe actuelle est fière et heureuse de fêter aujourd’hui, le 24 avril 2019, ces 40 ans de recherches, formations, information, conseils et interventions dans le domaine de la lutte antipollution des eaux. Pour l’occasion, nous ouvrons notre compte Instagram où nous vous espérons nombreux à venir consulter nos souvenirs marquants en images ! Rendez-vous sur : www.instagram.com/cedre_antipollution/?hl=fr

Dernière modification: 24/04/2019